Actualités > L’emploi dans les industries des arts et de la culture, septembre 2020

L’emploi dans les industries des arts et de la culture, septembre 2020

Un théâtre vide éclairé par des lumières rouges
Le Sanderson Theatre a illuminé la salle en rouge dans le cadre de la campagne #ÉclaironsLesScènes

Le 22 septembre, près de 700 lieux de diffusion de spectacles s’illuminaient de rouge afin de souligner les pertes d’emploi vécues par les travailleurs du spectacle. De fait, tous les indicateurs de l’emploi au sein des industries du spectacle étaient à nouveau à la baisse en septembre.

L’emploi dans le sous-secteur des arts d’interprétation, sports-spectacles et activités connexes était 27 % plus bas en septembre que l’an passé au même moment. Par surcroît, les données sur la population active portent à croire que plusieurs travailleurs ont quitté le secteur afin de trouver de l’emploi ailleurs.

Afin de fournir un portrait détaillé des pertes d’emploi dans le vaste secteur des arts, de la culture et du patrimoine pendant la crise de la COVID-19, CAPACOA a commandé des données personnalisées auprès de Statistique Canada. Ces données proviennent de l’Enquête sur la population active, une enquête mensuelle menée auprès d’environ 56 000 ménages. Cette enquête recueille des informations tant sur les travailleurs salariés – à temps plein, temps partiel ou occasionnels – que sur les travailleurs autonomes.

Notre analyse de l’Enquête comporte quelques nouveautés ce mois-ci. Tout d’abord, nous produisons désormais un nouveau tableau sur la participation à la population active. L’estimation de la population active est un indicateur du nombre de personnes qui étaient soit à l’emploi, soit sans emploi et à la recherche de travail.

Ensuite, nous avons ajouté les sous-secteurs des industries culturelles à nos tableaux de données. L’objet de notre analyse demeurera néanmoins le domaine du spectacle sur scène, qui fait partie du sous-secteur des arts d’interprétation, sports-spectacles et activités connexes.

Principaux constats pour le mois de septembre 2020

  • La participation à la population active est demeurée plutôt stable au sein de la plupart des sous-secteurs des arts et de la culture, hormis une exception. La population active dans le sous-secteur des arts d’interprétation, sports-spectacles et activités connexes [711] avait chuté de 19,2% en septembre 2020 comparativement à l’an dernier à la même période. Cela représente près de 30 000 travailleurs du secteur du spectacle et de l’événementiel qui ou bien avaient cessé de chercher du travail, ou alors avaient trouvé un emploi ailleurs dans l’économie canadienne.
  • L’emploi dans le secteur de l’information et des industries culturelles [51] a augmenté de 4,2 % en septembre. Cette augmentation provient principalement des sous-secteurs de l’édition [511] et des autres services d’information [519]. Le nombre total d’heures effectivement travaillées dans le secteur de l’information et des industries culturelles [51] s’est accru de 18,5 %. Hormis les industries du film et de l’enregistrement sonore [512] et les services de traitement et hébergement de données [518], tous les autres sous-secteurs ont recouvré les emplois et les heures de travail perdus depuis le début de la pandémie.
  • Après de modestes augmentations en juillet et en août, l’emploi dans le secteur des arts, du spectacle et des loisirs [71] a chuté de 10,6 % en septembre. Cette perte d’emplois annule les gains précédemment enregistrés au sein des sous-secteurs du patrimoine [712] et du divertissement, loisirs, jeux de hasard et loteries [713]. Le nombre total d’heures effectivement travaillées dans le secteur des arts, du spectacle et des loisirs a chuté dans une proportion similaire à l’emploi : un déclin de 13,1 %. Les heures totales travaillées étaient 28,9 % plus bas que l’an dernier à la même période.
  • Toutes proportions gardées, le secteur des arts, du spectacle et des loisirs est celui qui demeure le plus éloigné de ses niveaux d’emploi observés avant la pandémie (voir plus bas).

Accent sur le secteur du spectacle

  • Le sous-secteur des arts d’interprétation, sports-spectacles et activités connexes [711] a perdu 6 600 emplois en septembre (-5,6 % par rapport à août). Cette perte annule tous les gains enregistrés depuis le début de la crise et ramène le nombre total d’emplois au niveau plancher atteint en avril. L’emploi est désormais 26,7 % plus bas que l’an dernier à la même période. Cela est pire encore qu’au mois d’avril, alors que ce taux s’établissait à -24,8 %.
  • Le nombre d’heures travaillées dans le sous-secteur des arts d’interprétation, sports-spectacles et activités connexes [711] a régressé de 2,4 % en septembre. La moyenne des heures effectivement travaillées (total des personnes occupées, emploi principal) est demeurée essentiellement au même niveau qu’en août, à 22,0 heures par semaine. Comparativement aux niveaux d’avant la COVID, le total et la moyenne des heures travaillées ont tous deux reculés : -43,6 % et -22,5 %, respectivement.
  • La participation à la population active est un indicateur particulièrement inquiétant. Comparativement à l’an passé, la main d’œuvre du sous-secteur des des arts d’interprétation, sports-spectacles et activités connexes a fondu de 19,2 %. Si cette statistique indique vraiment une migration de la main d’œuvre vers d’autres secteurs de l’économie, le secteur du spectacle risque de faire face à une pénurie de main d’œuvre qualifiée lorsque viendra la reprise.

Quelle industrie a été la plus durement touchée?

Dans Le quotidien, Statistique Canada rapportait: « Les secteurs des services d’hébergement et de restauration (-188 000) et du commerce de détail (-146 000) sont demeurés les plus éloignés de leurs niveaux observés avant la pandémie » (selon des données désaisonnalisées et avec février 2020 comme période de référence). Cette affirmation est exacte mais incomplète.

Selon les données non-désaisonnalisées auxquelles CAPACOA a accès (et en utilisant la même période à l’année précédente comme point de référence, le secteur des arts, du spectacle et des loisirs affiche des totales pertes d’emploi équivalentes à celles du commerce de détail. Si toutefois l’on examine la proportion d’emplois perdus par rapport à la taille respective de chaque secteur, le secteur des arts, du spectacle et des loisirs semble effectivement avoir été plus durement touché que tout autre :

  • Commerce au détail : -3,3 %
  • Services d’hébergement et de restauration : -15,2 %
  • Arts, spectacles et loisirs : -16,5 %

Cette donnée n’apparaît pas ni dans les tableaux ni les analyses de Statistique Canada en raison de la fâcheuse habitude d’amalgamer les données du secteur de l’information et de industries culturelles (un secteur affichant des hausses d’emplois) avec les données du secteur des arts, du spectacle et des loisirs (un secteur affichant des pertes d’emplois). L’un et l’autre s’annulant, la situation dramatique vécue au sein du secteur du spectacle se fond dans une moyenne vide de sens. C’est pour contrer cette lacune que CAPACOA publie depuis juillet une analyse mensuelle des données de l’Enquête sur la population active.

Tableau 1 – Estimations de la population active (x 1 000), selon certaines industries, Canada, données non désaisonnalisées

Industrie (avec classification SCIAN)Population active, sept. 2020(x 1 000)c. mois précédent (variation x 1 000)c. mois précédent (variation en %)Sept. 2020 c. sept. 2019 (variation x 1 000)Sept. 2020 c. sept. 2019 (variation en %)
Total, toutes les industries20264,6-286,7-1,4 %-3,70,0 %
51, 71 Information, culture et loisirs 1812,2-64-7,3 %13,81,7 %
51 Information et industries culturelles3821,80,5 %40,311,8 %
   511 Édition (sauf par Internet)71,65,58,3 %8,713,8 %
   512 Industries du film et de l’enregistrement sonore86,6-4,5-4,9 %0,50,6 %
    515 Radiotélévision (sauf par Internet)40,93,69,7 %-0,5-1,2 %
    517 Télécommunications146,2-2,8-1,9 %31,127,0 %
    518 Traitement de données, hébergement de données et services connexes6,7-0,7-9,5 %-3,3-33,0 %
    519 Autres services d’information30,10,82,7 %3,714,0 %
71 Arts, spectacles et loisirs430,2-65,8-13,3 %-26,5-5,8 %
   711 Arts d’interprétation, sports-spectacles et activités connexes125,1-5,2-4,0 %-29,7-19,2 %
      7111 Compagnies d’arts d’interprétation 227,43,916,6 %-19,8-41,9 %
      7112 Sports-spectacles 35,9-3,3-35,9 %-11,8-66,7 %
      7113 Promoteurs (diffuseurs) d’événements artistiques et sportifs et d’événements similaires 212,4-2,1-14,5 %2,829,2 %
      7114 Agents et représentants d’artistes, d’athlètes et d’autres personnalités publiques 3xxxxx
      7115 Artistes, auteurs et interprètes indépendants77,5-4,4-5,4 %1,31,7 %
   712 Établissements du patrimoine35,6-7,6-17,6 %1,44,1 %
   713 Divertissement, loisirs, jeux de hasard et loteries269,4-53,1-16,5 %1,60,6 %
Source : Statistique Canada, Enquête sur la population active, septembre 2020. Calculs et note sur la fiabilité de CAPACOA. Cela ne constitue pas une approbation de ce produit par Statistique Canada.

Tableau 2 – Estimations de l’emploi (x 1 000), selon certaines industries, Canada, données non désaisonnalisées

Industrie (avec classification SCIAN)Emploi, sept. 2020(x 1 000)c. mois précédent (variation x 1 000)c. mois précédent (variation en %)Sept. 2020 c. sept. 2019 (variation x 1 000)Sept. 2020 c. sept. 2019 (variation en %)
Total, toutes les industries18564,52751,5 %-753,4-3,6 %
51, 71 Information, culture et loisirs 1727,5-28,3-3,7 %-154,1-4,6 %
51 Information et industries culturelles365,714,84,2 %17,711,2 %
   511 Édition (sauf par Internet)69,36,410,2 %-1,414,2 %
   512 Industries du film et de l’enregistrement sonore78,74,66,2 %-4,3-5,2 %
    515 Radiotélévision (sauf par Internet)40,93,69,7 %1,7-1,2 %
    517 Télécommunications142,2-3,2-2,2 %30,129,5 %
    518 Traitement de données, hébergement de données et services connexes6,7-0,7-9,5 %-8,3-33,0 %
    519 Autres services d’information28,53,112,2 %0,18,8 %
71 Arts, spectacles et loisirs361,8-43,1-10,6 %-171,8-16,5 %
   711 Arts d’interprétation, sports-spectacles et activités connexes108,9-3-2,7 %-43,7-27,0 %
      7111 Compagnies d’arts d’interprétation 2191,58,6 %-18,4-58,3 %
      7112 Sports-spectacles 3xxxxx
      7113 Promoteurs (diffuseurs) d’événements artistiques et sportifs et d’événements similaires 29,3-0,1-1,1 %-9,925,7 %
      7114 Agents et représentants d’artistes, d’athlètes et d’autres personnalités publiques 3xxxxx
      7115 Artistes, auteurs et interprètes indépendants75,2-1-1,3 %3,1-1,3 %
   712 Établissements du patrimoine32,3-6,7-17,2 %-16,3-0,9 %
   713 Divertissement, loisirs, jeux de hasard et loteries220,5-33,5-13,2 %-111,9-12,4 %
Source : Statistique Canada, Enquête sur la population active, septembre 2020. Calculs et note sur la fiabilité de CAPACOA. Cela ne constitue pas une approbation de ce produit par Statistique Canada.

Tableau 3 – Estimations du total des heures effectivement travaillées (x 1 000), selon certaines industries, Canada, données non désaisonnalisées

Industrie (avec classification SCIAN)Heures travaillées, sept. 2020 (x 1 000)c. mois précédent (variation en %)Sept. 2020 c. sept. 2019 (variation en %)
Total, toutes les industries607250,211,4 %-6,0 %
51, 71 Information, culture et loisirs 121689,83,6 %-8,7 %
51 Information et industries culturelles13094,818,5 %12,1 %
   511 Édition (sauf par Internet)2490,119,4 %17,3 %
   512 Industries du film et de l’enregistrement sonore2789,524,8 %-3,4 %
    515 Radiotélévision (sauf par Internet)1453,640,4 %6,6 %
    517 Télécommunications5300,57,6 %27,2 %
    518 Traitement de données, hébergement de données et services connexes265,43,8 %-30,8 %
    519 Autres services d’information795,855,9 %5,3 %
71 Arts, spectacles et loisirs8595-13,1 %-28,9 %
   711 Arts d’interprétation, sports-spectacles et activités connexes2392,5-2,4 %-43,6 %
      7111 Compagnies d’arts d’interprétation 2xxx
      7112 Sports-spectacles 3xxx
      7113 Promoteurs (diffuseurs) d’événements artistiques et sportifs et d’événements similaires 2xxx
      7114 Agents et représentants d’artistes, d’athlètes et d’autres personnalités publiques 3xxx
      7115 Artistes, auteurs et interprètes indépendants1668,27,1 %-16,3 %
   712 Établissements du patrimoine988,7-19,3 %-10,1 %
   713 Divertissement, loisirs, jeux de hasard et loteries5213,8-16,1 %-22,7 %
Source : Statistique Canada, Enquête sur la population active, septembre 2020. Calculs et note sur la fiabilité de CAPACOA. Cela ne constitue pas une approbation de ce produit par Statistique Canada.

Notes

  1. Cette séries de données regroupe deux classifications d’industries distinctes. Statistique Canada effectue cette agrégation afin d’assurer une fiabilité des données même à une petite échelle géographique. Cette série agrégée est incluse dans le tableau afin de faciliter la comparaison avec les tableaux de données publiés par Statistique Canada.
  2. L’échantillon pour cette série est petit. Les variations mensuelles dans cette série devraient être interprétées avec prudence.
  3. L’échantillon pour cette série est très petit. Les données mensuelles de cette série ne sont pas fiables et ne peuvent être publiées.

Compléments d’information

  • La « population active » désigne les personnes qui étaient soit à l’emploi soit au chômage pendant la période de référence. Le « chômage » désigne les personnes qui étaient sans emploi et qui avaient cherché un emploi au cours des quatre dernières semaines et étaient disponibles pour travailler. Les personnes au chômage demeurent rattachées à la classification SCIAN de leur dernier employeur.
  • Par « emploi » on entend les personnes salariées (temps plein, partiel ou occasionnel) et les travailleurs autonomes qui ont travaillé pendant la période de référence, peu importe le nombre d’heures. Cela explique que certains sous-secteurs comportant une large proportion de travailleurs autonomes, notamment les artistes indépendants, n’affichent pas une baisse d’emploi significative : tout pigiste, du moment qu’il travaille quelques heures, est considéré à l’emploi.
  • Le « total des heures effectivement travaillées » est un bon indicateur des effets de la COVID sur les travailleurs car il rend compte à la fois du nombre de travailleurs et du nombre d’heures qu’ils ont travaillé. C’est donc un indicateur particulièrement pertinent dans les sous-secteurs qui comportent beaucoup de travailleurs pigistes ou occasionnels.
  • Ces statistiques n’ont pas été ajustées pour tenir compte des variations saisonnières (alors que Statistique Canada tend à privilégier les données désaisonnalisées dans ses tableaux). Plusieurs secteurs des arts et de la culture sont sujets à des variations saisonnières importantes. Afin d’avoir obtenir une estimation juste de la fluctuation de l’emploi comparativement aux niveaux d’avant la COVID, il est nécessaire de se référer à la même période en 2019 plutôt qu’en février 2020.
  • Les définitions de chaque secteur et sous-secteur sont disponibles dans le Système de classification des industries de l’Amérique du Nord (SCIAN) 2017. Les classifications des industries du SCIAN diffèrent des domaines de la culture utilisés dans le Compte satellite de la culture (CSC). Par exemple, le sous-secteur SCIAN « 711 Arts d’interprétation, sports-spectacles et activités connexes » est un sous-ensemble d’activités plus grand que le domaine des « spectacles sur scène » utilisé dans le CSC. Il comporte des activités ne faisant pas partie du domaine des spectacles sur scène, notamment 7112 Sports-spectacles ainsi que des parties des sous-secteurs 7113, 7114 et 7115. Le sous-secteur 711 Arts d’interprétation, sports-spectacles et activités connexes représente néanmoins un point de comparaison utile à défaut de données propres au domaine du spectacle sur scène. La mise en concordance entre SCIAN et les domaines du CSC est disponible dans le Guide de classification pour les statistiques de la culture 2011.
  • Afin de trouver des données sur l’emploi équivalentes dans d’autres secteurs de l’économie canadienne, veuillez vous référer au Tableau 14-10-0022-01 Caractéristiques de la population active selon l’industrie, données mensuelles non désaisonnalisées.

Les données de l’Enquête sur la population active dans Le Quotidien

L’emploi dans les industries des arts et de la culture, août 2020

Préparé par : Frédéric Julien, directeur, recherche et développement

Partagez cet article

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>