Actualités > L’emploi dans les industries des arts et de la culture, Août 2020

L’emploi dans les industries des arts et de la culture, Août 2020

Trois femmes chantent et jouent avec une joie apparente. Un guitariste les accompagne à l'arrière plan. L'angle 3/4 de la photo pourrait porter à croire que les interprètes sont à proximité les unes des autres même si les règles de distanciation physique sont soigneusement respectés.
Concert du groupe The Carolines, diffusé en direct le web à partir du Jeanne and Peter Lougheed Performing Arts Centre à Camrose, Alberta, le 13 août. Mention de source : Jeffrey Heyden-Kaye.

Que représente la fête du travail pour les quelque 6 000 travailleurs du spectacle qui ont perdu leur emploi au mois d’août? 

Alors que l’économie canadienne reprend peu à peu de la vigueur, 6 600 travailleurs du spectacle ont perdu leur emploi au mois d’août. Le cumul des pertes d’emploi au sein des compagnies d’arts d’interprétation, sports-spectacles et activités connexes s’élève à 40 700. C’est 26,7 % de moins que l’an dernier à la même période. 

Afin de fournir un portrait détaillé des pertes d’emploi dans le vaste secteur des arts, de la culture et du patrimoine pendant la crise de la COVID-19, CAPACOA a commandé des données personnalisées auprès de Statistique Canada. Ces données proviennent de l’Enquête sur la population active, une enquête mensuelle menée auprès d’environ 56 000 ménages. Cette enquête recueille des informations tant sur les travailleurs salariés – à temps plein, temps partiel ou occasionnels – que sur les travailleurs autonomes.

Principaux constats pour le mois d’août 2020

  • L’emploi dans le secteur de l’information et des industries culturelles [51] a diminué de 2,3 % en août mais il demeure supérieur au niveau d’avant la COVID. La baisse provient principalement des autres services d’information [519] (-7 600 emplois) et de la radiotélévision [515] (-3 200). Le nombre total d’heures effectivement travaillées a diminué de 2,2 %, ce qui est à peu de choses près le même nombre qu’avant la COVID. 
  • L’emploi le secteur des arts, du spectacle et des loisirs [71] a augmenté de 2,2 % en août. Cette hausse est uniquement attribuable à un rebond important dans le sous-secteur du divertissement, loisirs, jeux de hasard et loteries [713], les deux autres sous-secteurs ayant plutôt affiché des baisses. Le nombre total d’heures effectivement travaillées dans le secteur des arts, du spectacle et des loisirs a augmenté de 2,4 %, mais il demeure néanmoins 36.2 % plus bas que l’an dernier à la même période.
  • Le sous-secteur des arts d’interprétation, sports-spectacles et activités connexes [711] a perdu 6 600 emplois en août (-5,6 % par rapport à août). Cette perte annule tous les gains enregistrés depuis le mois d’avril. L’emploi est désormais 26,7 % plus bas que l’an dernier à la même période. Cela pire est pire encore qu’au mois d’avril, alors que ce taux s’établissait à -24,8 %.
  • En dépit de ces pertes d’emploi, le nombre d’heures travaillées dans le sous-secteur des arts d’interprétation, sports-spectacles et activités connexes [711] a progressé de 4,8 % en août. La moyenne des heures effectivement travaillées (total des personnes occupées, emploi principal) est en hausse régulière depuis le mois d’avril. Elle est passée de 13,8 à 21,9 heures par semaine. Par contre, le total et la moyenne des heures travaillées demeurent inférieurs aux niveaux d’avant la COVID (-40,8 % et -19,2 %, respectivement).

Tableau 1 – Estimations de l’emploi (x 1 000), selon certaines industries, Canada, données non désaisonnalisées

Industrie (avec classification SCIAN)Emploi, août 2020 (x 1 000)c. mois précédent (variation x 1 000)c. mois précédent (variation en %)Août 2020 c. août 2019 (variation x 1 000)Août 2020 c. août 2019 (variation en %)
Total, toutes les industries18 289,5219,91,2 %-1028,4-5,3 %
51, 71 Information, culture et loisirs 1755,80,30,0 %-125,8-14,3 %
51 Information et industries culturelles350,9-8,4-2,3 %2,90,8 %
71 Arts, spectacles et loisirs404,98,72,2 %-128,7-24,1 %
   711 Arts d’interprétation, sports-spectacles et activités connexes111,9-6,6-5,6 %-40,7-26,7 %
      7111 Compagnies d’arts d’interprétation 217,5-5,9-25,2 %-19,9-53,2 %
      7112 Sports-spectacles 3xxxxx
      7113 Promoteurs (diffuseurs) d’événements artistiques et sportifs et d’événements similaires 29,4xx-9,8-51,0 %
      7114 Agents et représentants d’artistes, d’athlètes et d’autres personnalités publiques 3xxxxx
      7115 Artistes, auteurs et interprètes indépendants76,2-1-1,3 %4,15,7 %
   712 Établissements du patrimoine39-1,6-3,9 %-9,6-19,8 %
   713 Divertissement, loisirs, jeux de hasard et loteries25416,87,1 %-78,4-23,6 %
Source : Statistique Canada, Enquête sur la population active, août 2020. Calculs et note sur la fiabilité de CAPACOA. Cela ne constitue pas une approbation de ce produit par Statistique Canada.

Notes

  1. Cette séries de données regroupe deux classifications d’industries distinctes. Statistique Canada effectue cette agrégation afin d’assurer une fiabilité des données même à une petite échelle géographique. Cette série agrégée est incluse dans le tableau afin de faciliter la comparaison avec les tableaux de données publiés par Statistique Canada.
  2. L’échantillon pour cette série est petit, mais les données ont un niveau de fiabilité acceptable.
  3. L’échantillon pour cette série est très petit. Les données ne sont pas fiables et ne peuvent être publiées.

Tableau 2 – Total des heures effectivement travaillées (x 1 000), selon certaines industries, Canada, données non désaisonnalisées

Industrie (avec classification SCIAN)Heures travaillées, août 2020 (x 1 000)c. mois précédent (variation en %)Août 2020 c. août 2019 (variation en %)
Total, toutes les industries545265,80,2 %-8,7 %
51, 71 Information, culture et loisirs 120938,7-0,1 %-21,2 %
51 Information et industries culturelles11050,7-2,2 %-0,1 %
71 Arts, spectacles et loisirs98882,4 %-36,2 %
   711 Arts d’interprétation, sports-spectacles et activités connexes2450,34,8 %-40,8 %
      7111 Compagnies d’arts d’interprétation 2373,70,5 %-61,5 %
      7112 Sports-spectacles 3xxx
      7113 Promoteurs (diffuseurs) d’événements artistiques et sportifs et d’événements similaires 3xxx
      7114 Agents et représentants d’artistes, d’athlètes et d’autres personnalités publiques 3xxx
      7115 Artistes, auteurs et interprètes indépendants15583,9 %-13,3 %
   712 Établissements du patrimoine1225,9-10,7 %-25,8 %
   713 Divertissement, loisirs, jeux de hasard et loteries6211,94,4 %-36,1 %
Source : Statistique Canada, Enquête sur la population active, août 2020. Calculs et note sur la fiabilité de CAPACOA. Cela ne constitue pas une approbation de ce produit par Statistique Canada.

Notes

  1. Cette séries de données regroupe deux classifications d’industries distinctes. Statistique Canada effectue cette agrégation afin d’assurer une fiabilité des données même à une petite échelle géographique. Cette série agrégée est incluse dans le tableau afin de faciliter la comparaison avec les tableaux de données publiés par Statistique Canada.
  2. L’échantillon pour cette série est petit, mais les données ont un niveau de fiabilité acceptable.
  3. L’échantillon pour cette série est très petit. Les données ne sont pas fiables et ne peuvent être publiées.

Compléments d’information

  • Par « emploi » on entend les personnes salariées (temps plein, partiel ou occasionnel) et les travailleurs autonomes qui ont travaillé pendant la période de référence, peu importe le nombre d’heures. Cela explique que certain sous-secteurs comportant une large proportion de travailleurs autonomes, notamment les artistes indépendants, n’affichent pas une baisse d’emploi significatives : tout pigiste, du moment qu’il travaille quelques heures, est considéré à l’emploi.
  • Le « total des heures effectivement travaillées » est un bon indicateur des effets de la COVID sur les travailleurs car il rend compte à la fois du nombre de travailleurs et du nombre d’heure qu’ils ont travaillé. C’est donc un indicateur particulièrement pertinent dans les sous-secteurs qui comportent beaucoup de travailleur pigistes ou occasionnels.
  • Ces statistiques n’ont pas été ajustées pour tenir compte des variations saisonnières (alors que Statistique Canada tend à privilégier les données désaisonnalisées dans ses tableaux). Plusieurs secteurs des arts et de la culture sont sujet à des variations saisonnières importantes. Afin d’avoir obtenir une estimation juste de la fluctuation de l’emploi comparativement aux niveaux d’avant la COVID, il est nécessaire de se référer à la même période en 2019 plutôt qu’en février 2020.

Les données de l’Enquête sur la population active dans Le Quotidien

L’emploi dans les industries des arts et de la culture, juillet 2020

Préparé par : Frédéric Julien, directeur, recherche et développement

Partagez cet article

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>