Actualités > Des investissements pour rallumer l’étincelle entre les arts de la scène et les spectateurs

Des investissements pour rallumer l’étincelle entre les arts de la scène et les spectateurs

Un groupe de délégués et d'artistes entassés dans un lieu de type marché.
Délégués et artistes visitant le kiosque canadien à l'internationale tanzmesse nrw en septembre 2022. Mention de source : Gillian Reid

Depuis trois ans, le gouvernement fédéral s’est montré particulièrement sensible aux demandes du secteur du spectacle : fonds supplémentaires pour la diffusion et la musique, fonds d’urgence puis fonds de la relance et fonds de réouverture. Si certaines de ces aides exceptionnelles doivent arriver à terme, d’autres méritent d’être pérennisées et bonifiées selon l’Association canadienne des organismes artistiques (CAPACOA).

CAPACOA a déposé son mémoire au Comité permanent des finances le 7 octobre dans le cadre des consultations prébudgétaires en vue du budget de 2023.

Ce mémoire s’appuie sur des analyses approfondies d’indicateurs économiques, de données historiques sur le financement de la diffusion et de recherches sur la participation culturelle. Ses recommandations font écho à un autre mémoire déposé en juillet dans le cadre de consultations sur le tourisme.

Sommaire des recommandations 

Soutien à la programmation 

  • Pérenniser les investissements supplémentaires au Fonds du Canada pour la présentation des arts (FCPA) et au programme Développement des communautés par le biais des arts et du patrimoine (DCAP), annoncés pour la première fois dans le budget de 2019 puis prolongés dans le budget de 2021.
  • Investir sur trois ans 30 millions de dollars de plus dans ces deux programmes (21 millions pour le FCPA et 9 millions pour DCAP) afin de soutenir l’adaptation et la croissance du secteur du spectacle dans l’ère post-pandémique.

Une infrastructure numérique pour tisser des liens entre les spectateurs et les spectacles

  • Investir 10 millions de dollars sur cinq ans pour accélérer le développement d’une infrastructure de données ouvertes pour le secteur du spectacle.

Main d’œuvre

  • Moderniser le programme d’assurance-emploi de sorte que les travailleurs autonomes du secteur des arts puissent avoir accès un revenu de base lorsqu’ils en ont besoin.
Partagez cet article

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>