« Une conférence à échelle humaine où les échanges étaient chaleureux et les tables rondes très profitables. »

Lise Boyer, Prom'Art

Vous aimeriez connaître l'ampleur des retombées économiques de votre travail? Participez à l'enquête sur l'envergure et les retombées de la diffusion de spectacles

Horaire de la conférence

 

CAPACOA @ CINARS est un événement de développement professionnel présenté par CAPACOA dans le cadre de la Biennale CINARS, les 12 et 13 novembre 2018 à Montréal.

Inscrivez vous

 

lundi 12 novembre 2018

800 - 1630

Accréditation

Le comptoir d'accréditation sera situé à l'étage des banquets de l'hôtel Fairmount, Reine Elizabeth.


Ticketpro

900 - 930

Salle van Horne, Fairmont The Queen Elizabeth, Montréal

Sur la voie du changement

Présentation de la Théorie du changement de CAPACOA.  Les membres et délégués auront la possibilité de donner leur point de vue et de réfléchir à la situation qu'ils occupent dans le graphique.

945 - 1200

Salle van Horne, Fairmont, The Queen Elizabeth, Montréal

Grand bouleversement dans la fréquentation des spectacles : la dure réalité à affronter et la voie de l'avenir

La tendance est évidente : les publics délaissent les lieux habituellement destinés aux arts vivants et les programmes que ceux-ci proposent.

Au cours de l'année écoulée, deux grandes enquêtes ont produit une foule de renseignements sur la fréquentation des Canadiennes et Canadiens à des manifestations culturelles, et sur leurs motivations et leurs attentes en matière de spectacles.   Entre autres, le Sondage sur l'accès et la disponibilité et Culture Track: Canada indiquent que le modèle d'affaires qui fait intervenir la vente de billets pour des spectacles connaît une baisse alarmante.

Cette séance sera l'occasion de revoir les résultats de ces études avec les chercheurs qui les ont menées.  Les participants pourront ensuite engager un dialogue avec ceux-ci, puis entre eux. Ils pourront examiner leur contribution à la lumière des données probantes sur les valeurs et les motivations de leurs publics, et se pencher sur des façons nouvelles de desservir leur communauté. Séance à ne pas manquer pour quiconque travaille dans le domaine des arts de la scène : artistes, agents, diffuseurs, associations.

Sarah Robertson, Environics Research

Sarah RobertsonSarah Robertson est vice-présidente des affaires générales et publiques chez Environics Research. Elle utilise des résultats de recherche pour aider des clients à mieux connaître leur auditoire et à communiquer plus efficacement avec lui, qu’il s’agisse d’une clientèle, d’intervenants ou du grand public. Sa force est son aptitude à illustrer des cas concrets fondés sur des données et des preuves, qui font la lumière sur l’orientation que les organismes doivent adopter pour réussir. Son domaine d’expertise comprend la recherche sur l’environnement et la conservation, et la recherche auprès des peuples autochtones et d’autres populations marginalisées. Dans le secteur culturel, elle a travaillé avec le ministère du Patrimoine canadien, les radiodiffuseurs nationaux CBC et APTN, et plusieurs bibliothèques publiques. Pendant plus de 20 ans, elle a parfait son savoir-faire au sein de grandes sociétés d’études de marché et de sondage d’opinions à Toronto, à Montréal et à Ottawa.

Nik Nanos, Nanos Research Group

Nik NanosNik Nanos dirige Nanos Research, l'une des sociétés de recherche les plus réputées au Canada. Le groupe de compagnies Nanos Research comprend Signal Leadership Communications, une entreprise de relations publiques sociales avec des images à créer, des problèmes à gérer, des relations à construire et des réputations à protéger dans une ère numérique perturbée. Le groupe comprend également Nanosdimap Analytika, une société de recherche analytique et de ciblage qui est une coentreprise avec dimap, l'un des principaux organismes de recherche allemands. Nik dirige l'équipe derrière l'Indice de confiance hebdomadaire Bloomberg Nanos, considéré comme une ressource incontournable pour les cadres supérieurs. Il est également présenté dans un segment hebdomadaire sur la chaîne de nouvelles de CTV, Nanos on the Numbers, qui porte sur les dernières tendances politiques, d’affaires et sociales.
 
 
 

Modératrice : Inga Petri, Strategic Moves

Inga Petri

Inga Petri est une chercheuse chevronnée, spécialiste de la stratégie et du marketing. Elle possède plus de vingt ans d'expérience dans les arts et la culture, et dans d'autres secteurs comme la technologie de pointe et les municipalités. Elle a dirigé les travaux sur L'importance de la diffusion : une étude sur la diffusion des arts vivants au Canada (2013) et sur La numérisation des arts du spectacle : Évaluation des possibilités, des enjeux et des défis (2017). Elle présente régulièrement des communications à des conférences et dirige des ateliers d'un bout à l'autre du Canada.

Grâce au soutien de :


 

1200 - 1315

Restaurant Peroni, 40-1155 rue Metcalfe, Montréal

Dîner

Ne manquez pas les discussions avec vos collègues lors de ce repas de groupe! (avec billet)

Une marche de 4 minutes de l'hôtel.

 
Grâce au soutien de:
 

1330 - 1450

Salle Van Horne, Fairmont The Queen Elizabeth, Montréal

Quand le citoyen est au coeur du projet artistique

Depuis quelques années, la démarche de citoyenneté culturelle s’impose comme un complément essentiel à la démocratisation de la culture. Qui plus est, elle semble aussi offrir des réponses adaptées tant au déficit de pertinence identifié dans la recherche sur la participation culturelle, qu’à des enjeux sociétaux beaucoup plus larges touchant l’inclusion et la cohésion sociale. Nous vous convions donc à un voyage aux confins de l’art, de l’identité et de la société avec une pionnière de l’action artistique citoyenne et un réseau de conseil régionaux qui ont fait de la citoyenneté culturelle leur principal pilier d’intervention.

Annie Roy

Depuis déjà vingt ans, ATSA propose des interventions urbaines événementielles participatives sous forme d’installations ou de mises en scènes réalistes faisant foi des aberrations sociales et environnementales qui les préoccupent. ATSA a présenté ses œuvres de Fredericton à Vancouver et poursuit une tournée internationale les menant du Burkina Faso à Iqaluit avec sa dernière œuvre Le Temps d’une Soupe, un travail spécifique sur la découverte de l’Autre.

Après une carrière dans le monde de la nouvelle danse, principalement comme interprète auprès de plusieurs chorégraphes indépendants et au sein de la compagnie Montréal Danse de 1993 à 2002, Annie Roy fonde ATSA- Quand l’art passe à l’action en 1997, avec son conjoint Pierre Allard.

Irina Gato

Irina Gato est chargée du projet « Plan d'action pour la citoyenneté culturelle des jeunes québécois 2019-2022 » mené par le Réseau Québec Culture avec le soutien du ministère de Culture et de Communications du Québec. Sociologue, ancienne professeure et chercheuse universitaire, elle a consacré les 10 dernières années de son parcours professionnel au domaine de la culture au Québec. Son passage à Médiat-Muse, un regroupement régional d’institutions muséales et ensuite au Conseil régional de la culture du Centre-du-Québec, lui permet de comprendre et d’intervenir sur les enjeux du développement artistique et culturel dans les régions.

1330 - 1450

Salle rue Notre-Dame, Fairmont The Queen Elizabeth, Montréal

Mutualisation des données : une éthique nouvelle pour la collaboration et une connaissance plus poussée des publics

En cet âge d'or de l'information, les organismes artistiques profitent-ils au maximum des données dont ils disposent sur leur clientèle ?  Vraisemblablement, non. Sans une culture de l'information, sans une quantité critique de données, sans des capacités d'analyse, beaucoup d'organismes ne tirent pas pleinement parti des avantages extraordinaires associés aux analyses de données : connaissance approfondie du comportement du consommateur, géolocalisation, segmentation des publics, prévisions, analyses comparatives, vente incitative, interdistribution.  À Montréal, des membres du partenariat du Quartier des spectacles ont décidé de combler ce vide : surmontant leurs craintes, ils ont convenu de mutualiser les données relatives à leurs clients dans l'optique de mieux comprendre la situation.  Le partenariat a obtenu pour ce faire le soutien de chercheurs universitaires et d'analystes de données du secteur privé.  Si ce modèle de collaboration est relativement nouveau, il est  néanmoins déjà possible d'en tirer des leçons et de le reprendre ailleurs.

Les données sur le marché ne demandent qu'à être partagées.  Qu'attendons-nous donc ?

Éric Lefebvre

Eric LefebvreÉric Lefebvre dispose d’une vaste expérience au sein d’organisations culturelles. Il est reponsable de projet au Pôle sur les données massives en culture et directeur du développement du Partenarait du Quartier des spectacles. Auparavant, il était directeur général de CIBL, où il a œuvré pendant huit ans à développer la radio citoyenne la plus importante au Canada. Il a entre autres piloté les transformations majeures de la station, dont la diversification de ses revenus, le renforcement de sa gouvernance avec une implication accrue des gens du milieu et la création de studios de radio dans les écoles pour favoriser la persévérance scolaire.

Diplômé en communication, gestion de projets et développement de marché d’entreprises d’économie sociale, M. Lefebvre a également reçu de nombreux prix soulignant son implication sociale et communautaire.

 

 

 

Viêt CaoViêt Cao

Viêt Cao est chargé de projet et analyste de données au Pôle sur les données massives en culture. Il est responsable du projet de mutualisation des données, ce qui inclut l’organisation d’ateliers et de formations, le développement de partenariats et l’analyse des données. Il a également activement contribué aux Journées de Philanthropie de données organisé par Aimia, HEC Montréal et l’Institut de valorisation de données (IVADO) en 2017 et 2018.

 

 

 

 

 

Eric NelsonModéré par Eric Nelson, TRG Arts

Eric Nelson, du service d’engagement de la clientèle chez TRG Arts, a consacré sa carrière à la fidélisation des clients et à l’accroissement des recettes des organismes sans but lucratif. Son rôle chez TRG est axé sur le développement de nouveaux marchés, le maintien de la clientèle et les partenariats stratégiques. Avant de se joindre à TRG, Eric était directeur du marketing et des communications au Centre de musique Kaufman (New York), qui abrite la Salle de concert Merkin, l’École Lucy Moses (la plus grande école communautaire d’arts de New York) et l’École spéciale de musique (une école publique pour les enfants doués pour la musique, de la maternelle à la 12e année). Eric a aussi été vice-président des services à la clientèle, des nouveaux marchés et du marketing chez DCM, organisme spécialisé dans les stratégies de marketing et de financement pour les organismes sans but lucratif. Eric a amorcé sa carrière dans les arts à titre de responsable des efforts de marketing pour la Compagnie de danse Paul Taylor. Eric détient une maîtrise du Collège Emerson en marketing et en publicité pour les organismes sans but lucratif. 

 

Grâce au soutien de:

 

 

 

1500 - 1615

Salle Van Horne, Fairmont The Queen Elizabeth, Montréal

Entretemps, dans d'autres espaces : Modes nouveaux de mobilisation dans les bibliothèques

Cette démarche peut s'appliquer à tout type d'oeuvre nouvelle et révolutionnaire, à toute idée qui remet en question les normes actuelles, à la musique et à la danse d'autres cultures, ou à tout ce qui n'est pas facile de faire vendre.

Les bibliothèques publiques, comme toute autre institution culturelle, ont dû faire face à la dure réalité des changements sociétaux qui modifient de façon marquée la façon dont les collectivités emploient et perçoivent leurs services. La révolution technologique, les changements démographiques, les ralentissements économiques et la mondialisation ont eu un impact sur la façon dont on se sert des bibliothèques.  Plutôt que de considérer la baisse de la fréquentation des bibliothèques comme un fait accompli, ces institutions ont pris leur courage à deux mains et ont décidé de se ré-imaginer et de procéder à des transformations de fond de leurs modèles de services.  Les bibliothèques publiques ont considérablement augmenté leurs offres de services au grand public dans des domaines que personne n'aurait associés aux bibliothèques il y a encore seulement dix ans : laboratoires ouverts, postes de numérisation, studios d'enregistrement et prêt d'objets insolites comme des outils et des instruments de musique.  Dans ce processus de transformation, des bibliothèques ont complètement remodelé l'expérience de l'utilisateur pour que le lieu convienne aux usagers de tous âges.  Des bibliothèques publiques ont formé des partenariats stratégiques pour enrichir leur offre et mieux faire connaître leurs services au grand public.  Et ces changements ont porté fruit !  En effet, 94 % des Canadiennes et des Canadiens affirment que les bibliothèques contribuent à la qualite de la vie dans leur communauté (bien plus que les salles de spectacle). La transformation n'est pas le point final de l'affaire.  Les bibliothèques publiques de Halifax et Dawn Ibey, de la bibliothèque publique de Vancouver, parleront du parcours de leur institution respective et de la feuille de route qu'elles continuent d'explorer pour créer des services novateurs et proposer une expérience passionnante aux usagers.

Asa Kachan

Åsa Kachan

Åsa Kachan est directrice générale et bibliothécaire en chef des Bibliothèques publiques d’Halifax, où elle est responsable de 420 personnes réparties dans un réseau de 14 succursales. Récemment, la nouvelle Bibliothèque centrale d’Halifax, ouverte en 2014, a valu des éloges du monde entier aux Bibliothèques publiques d’Halifax. Avant de travailler aux Bibliothèques publiques d’Halifax, Åsa a occupé pendant 16 ans des postes administratifs supérieurs dans des universités, le plus récemment à titre de vice-rectrice adjointe, Gestion des inscriptions et registraire, à l’université Dalhousie, de 2004 à 2014. Åsa fait du bénévolat pour un certain nombre d’organismes communautaires, notamment à titre de présidente du comité de gouvernance de Centraide de la région d’Halifax, et de membre des conseils d’administration d’Halifax Dance et de la Halifax Grammar School. Elle siège également au conseil consultatif de la Faculté de gestion de l’université Dalhousie. En 2018, Åsa a été nommée au conseil d’administration du Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH) pour un mandat de trois ans.

 

Dawn IbeyDawn Ibey

Dawn Ibey est entrée à la Bibliothèque publique de Vancouver en 1993 ; elle y a occupé divers postes avant de se joindre à l’équipe de gestion en 2007. Chargée en 2012 du projet d’examen des services d’information, elle a réussi à transformer les services d’information de la Bibliothèque centrale, modelés sur une approche thématique multisectorielle, en un service centralisé, complètement intégré et simplifié. Cela a permis de créer de nouveaux services à la Bibliothèque centrale pour mieux répondre aux besoins changeants des usagers. En tant que directrice de l’expérience client, Dawn est actuellement responsable des services d’information, de la programmation, de l’apprentissage, des services de prêt, des expositions et des partenariats.  Dawn travaille présentement à l’expansion de la Bibliothèque centrale de Vancouver ; la première phase des travaux consiste à rénover les deux étages supérieurs de l’édifice pour y aménager un théâtre, une salle de lecture, un nouvel espace pour la tenue de réunions et d’activités communautaires, des salles d’exposition et un jardin public « aérien », entre autres améliorations. Ce projet accroîtra de 35 000 pieds carrés la superficie de la bibliothèque et transformera les huitième et neuvième étages de l’édifice – auparavant donnés à bail – en des lieux dynamiques de spectacle, d’apprentissage et de rencontre pour le public. 

 

Modératrice : Nadia Ross, STO Union

Nadia Ross est la fondatrice et directrice artistique de STO Union. Elle est la lauréate du Prix Siminovitch en 2016, le plus prisé par son milieu. Artiste réputée à l’international, elle s’est permise de se retirer du centre et de rejoindre la périphérie tout en essayant des nouvelles formes de coopération parmi les communautés de l’Outaouais. Ses œuvres, créées en région, sont ensuite diffusées en salle et lors de festivals canadiens et étrangers. Nadia inspire, par ses spectacles et ses méthodes de travail uniques, de nouvelles formes de production de spectacle propre à l’ère numérique. Nadia touche à tous les aspects de haque production, de la rédaction à la construction de maquettes et d’accessoires, de la mise en scène à la réalisation. Nadia est aussi récipiendaire du Prix Contra-Guy, du Prix Dora Mavor Moore et du Prix Chalmers.

 

Grâce au soutien de:

Ontario Presents and 

1700 - 1900

Cocktail d'ouverture pour la Biennale CINARS

UP
mardi 13 novembre 2018
800 - 1600

Accréditation

Le comptoir d'accréditation sera situé à l'étage des banquets de l'hôtel Fairmount, Reine Elizabeth.Ticketpro

900 - 1020

Fairmont The Queen Elizabeth, Montréal

Laboratoire ouvert

Pour une conversation courageuse sur la résistance au changement et la mise en oeuvre d'un leadership en vue de remodeler une vision commune.

Plus d'information à venir.

 

1030 - 1200

Salle rue Notre-Dame, Fairmont The Queen Elizabeth, Montréal

L'art et son pesant d'art : Artistes, agents et diffuseurs répondent à la question : remplir ou monnayer sa mission ?  Pourquoi pas « remplir ET monnayer sa mission » ?

Ensemble, nous explorerons comment la conversation entre diffuseurs, artistes, agents et imprésarios peut déboucher sur une solution imaginative pour remplir la mission de diffusion des diffuseurs tout en étant source de revenus pour l'artiste, l'agent et l'imprésario.  Qu'il s'agisse d'un spectacle, d'une résidence ou d'une combinaison des deux, nous entendrons ce qu'ont à dire des artistes, des agents, des imprésarios et des diffuseurs sur les façons précises dont ils se sont servi d'une bonne communication comme outil pour allier mission et budget.

Presenté avec:

1030 - 1200

Sessions de présentation - Séance commune dans le cadre de la Biennale CINARS

Plus de détails à venir

1200 - 1300

Dîner libre

 

1300 - 1400

Salle rue Notre-Dame, Fairmont The Queen Elizabeth, Montréal

Faire simple avec la fiscalité internationale

Après plusieurs années de revendications, le Canada a enfin instauré un processus simplifié d’impôt sur le revenu pour les artistes étrangers. S’il a été accueilli comme un pas dans la bonne direction, ce processus simplifié comporte néanmoins de nombreuses limites qu’il importe de bien connaître. Pendant ce temps, les États-Unis ont plutôt fait le choix de restreindre l’admissibilité à leur processus de dispense d’impôt. Quand serons-nous enfin au bout de nos peines? Cette rencontre vous permettra d’en savoir plus sur les changements administratifs au nord et au sud du 49e parallèle. Nous aborderons les impacts qu’ils auront sur votre travail et nous envisagerons les façons de faire contre mauvaise fortune bon coeur.

Richard Dermer, R.A.M. Management

Richard DermerRichard Dermer est un avocat établi à Montréal, Québec. Depuis une décennie, son étude représente des artistes de l’étranger tournant au Canada en ce qui concerne les questions relative à l’impôt sur le revenu payable au Canada. Son étude, R.A.M. Management, présente continuellement des demandes de dispenses de retenue d’impôt canadiennes et québécoises au nom de ses clients, incluant la production de déclarations d’impôt et la gestion des cotisations et des vérifications. Afin de faciliter son travail, l’étude communique régulièrement avec les services de l’impôt des non-résidents et de la vérification de l’Agence du revenu du Canada. Pour plus d’information sur les services de son étude, consultez le www.taxwaivers.ca.

Animé par Frédéric Julien, CAPACOA

 

1415 - 1615

Salle rue Notre-Dame, Fairmont The Queen Elizabeth, Montréal

Grand café des connaissances – Séance commune dans le cadre de la CINARS Biennale

En collaboration avec CINARS, les participants sont invités à une activité de mise en commun des connaissances avec 38 experts qui échangeront des idées sur dix-huit thèmes différents, depuis le développement des marchés jusqu'à l'expérience des publics.  Le Grand café des connaissances est un carrefour d'apprentissage dynamique propre à susciter le changement, qu'il s'agisse d'employer les moyens de communication à l'échelle mondiale, de résoudre des problèmes par les arts ou d'acquérir de nouveaux modèles de développement.

Voyez plutôt la liste des thèmes – Tous plus intéressants les uns que les autres... vous ne pouvez cependant choisir que deux tables rondes !

Inscription sur place obligatoire.

samedi 17 novembre 2018

 

 

NAC Awards - CINARS Souper Gala

Afin de célébrer ceux et celles qui se distinguent dans le développement des arts de la scène à travers le monde, CINARS tiendra un Dîner Gala lors de la soirée de clôture de la 17e Biennale CINARS. Durant cet événement d’exception, une remise de prix aura lieu afin de récompenser divers acteurs du milieu des arts de la scène.

Le Prix du Centre national des Arts pour contribution exceptionnelle aux activités de tournée sera présenté lors de cette soirée Gala.

Pour assister au Gala, il faudrait un paiement additionel de 80$ (taxes incluent) lors de votre insciption à CINARS. Si vous avez déjà votre inscription et que vous aimeriez ajouter le billet, SVP communiquer avec Mélanie.

UP
Date et heure à confirmer

900 - 1600

Salle Sherbrooke, Fairmont The Queen Elizabeth, Montréal

Séances entre pairs – Réseaux de diffusion régionaux

CAPACOA convoque et accueille des réunions entre pairs à sa conférence annuelle et tout au long de l'année.

Cette séance s'adresse aux réseaux régionaux seulement.

La rencontre sera l'occasion d'entamer une discussion et un dialogue entre pairs qui durera tout au long de l'année.

Veuillez communiquer avec nous si vous désirez y assister.

 

 

       

 

 Ontario Arts Council: an Ontario government agency | Conseil des arts de l'Ontario : un organisme du gouvernement de l'Ontario