Envergure et retombées de la diffusion de spectacles : Ce que font les diffuseurs

Une initiative ambitieuse pour encourager la collaboration numérique autour du spectacle vivant

Adizokan (Red Sky Performance). Photo : David Hou.

4 février 2019 –  CAPACOA et ses partenaires entreprennent une vaste initiative de transformation et de littératie numériques pour le secteur des arts de la scène. En s’appuyant sur des stratégies de métadonnées et des prototypes mis au service de l’ensemble des intervenants du secteur, cette initiative mettra de l’avant de nouvelles façons d’entrevoir la collaboration dans les arts.

Grâce au généreux soutien du gouvernement du Canada, l’initiative Un avenir numérique lié soutiendra la numérisation des arts de la scène à l’aide de mesures audacieuses :

  1. Une recherche-action pour tracer la feuille de route vers la découvrabilité des arts de la scène, grâce à des technologies sémantique participant de l’écosystème des données ouvertes et liées;
  2. Le prototypage d’applications dans des systèmes de données et le développement de nouveaux services numériques;
  3. Un programme d’accompagnement et d’autres services de littératie numérique afin d’offrir en temps opportun l’aide dont les organismes artistiques ont besoin pour résoudre leurs problèmes d’affaires par le biais de solutions numériques.

« Cette initiative fournira au secteur des arts les stratégies et outils nécessaires pour répondre aux enjeux liés à la découvrabilité du spectacle vivant. Elle créera aussi un terreau numérique fertile pour d’autres initiatives transformatrices. »

— Frédéric Julien, directeur de la recherche et du développement chez CAPACOA.

« Cet investissement appuiera le projet de l’Association canadienne des organismes artistiques visant à permettre aux Canadiens et Canadiennes de plus facilement découvrir des artistes de la scène et trouver des spectacles d’un seul clic. Des projets comme celui-ci encouragent l'essor de notre culture, contribuent à la vitalité économique du secteur des arts et enrichissent la vie des Canadiens et Canadiennes. »

— L’honorable Pablo Rodriguez, ministre du Patrimoine canadien et du Multiculturalisme

L’initiative Un future numérique lié jouira de l’appui de nombreux partenaires d’un bout à l’autre du pays. RIDEAU (QC) et La culture crée (QC) seront les principaux partenaires pour les activités de prototypage et de développement. Le programme d’accompagnement et les services de littératie numérique seront administers à l’échelle régionale par Atlantic Presenters Association (PE), Mass Culture (ON) et  BC Alliance for Arts + Culture (BC). Les activités de recherche-action seront menés par une équipe d’experts des données ouvertes et liées associés à la Haute école spécialisée bernoise. L’initiative est encadrée par un comité consultatif composé de :

  • Jean-Robert Bisaillon, président et fondateur, iconoclaste musique inc. - metaD - TGiT
  • Clément Laberge, consultant indépendant, éducation, culture et technologie
  • Margaret Lam, fondatrice, Bemused Network
  • Tammy Lee, présidente et cheffe de la direction, La culture crée
  • Mariel Marshall, cofondatrice, StagePage
  • Marie-Pier Pilote, responsable des projets et du développement numérique, RIDEAU

L’initiative Un future numérique lié est financée en partie par le Gouvernement du Canada.

Contexte

À propos de CAPACOA

La Canadian Arts Presenting Association/l'Association canadienne des organismes artistiques (CAPACOA) soutient le milieu de la tournée et de la diffusion des arts de la scène par son engagement à rendre ceux-ci accessibles à tous les Canadiens. CAPACOA appuie le développement des compétences, la communication des connaissances, l’avancement des politiques, la collaboration et l’innovation, dans le milieu des arts de la scène et dans la société.

Le défi : numériser cet objet intangible qu’est le spectacle vivant

Par le biais de son Conseil de l’innovation numérique, CAPACOA joue depuis plusieurs années un rôle de premier plan dans la réflexion, la recherche et le soutien envers la transformation numérique du secteur des arts de la scène.

La phase 1 du Conseil de l’innovation numérique a porté sur des activités de consultation et de recherches qui ont culminé avec la publication du rapport La numérisation des arts du spectacle : Évaluation des possibilités, des enjeux et des défis, en avril 2017. Ce rapport a montré que les modèles d’affaires qui réussissent dans le monde numérique nécessitent une grande envergure et sont centrés sur les données. Elle a également attiré l'attention sur les lacunes de découvrabilité découlant de l'évolution des technologies de recommandation et de recherche (y compris les assistants personnels virtuels), dont les performances dépendent des technologies sémantiques (notamment des métadonnées reliées sous forme de données ouvertes et liées). Par conséquent, le rapport propose comme prochaine étape que le secteur canadien sans but lucratif des arts de la scène élabore et mette en œuvre une stratégie globale de données et de métadonnées qui favorisera la découvrabilité du spectacle vivant ainsi qu’une nouvelle culture de collaboration numérique.

Ces activités de recherche et de consultations ont aussi souligné que la numérisation des arts de la scène ne passe pas (du moins, pas exclusivement) par le développement de nouvelles plateformes et le téléversement de nouveaux contenus numériques. La numérisation des arts de la scène exige d’abord et avant tout de nouvelles stratégies et de nouvelles façons de penser qui seront adaptées aux comportements actuels des consommateurs, aux dynamiques de l’économie numérique et aux diktats des technologies de recherche et de recommandation. Cela s’avère particulièrement vrai pour les arts de la scène, dont l’objet – le spectacle vivant – n’est ni matériel, ni numérique. Le spectacle vivant est une expérience collective intangible, dont les principaux attributs et contraintes – temps et espace – ne sont pas des contraintes dans le monde numérique. Si nous ne donnons pas aux machines les moyens d'en comprendre le sens, l'expérience du spectacle vivant risque d'être éclipsée par la masse de contenus culturels plus faciles à trouver, à découvrir et à partager.

Pour plus d’informations, consultez l’énoncé de l’initiative Un futur numérique lié ou contactez Frédéric Julien.