CAPACOA lance un Comité de développement des marchés internationaux ainsi que des initiatives pour créer des débouchés pour les artistes canadiens et favoriser des échanges réciproques

Margaret Grenier, Michele Emslie et Jim Smith lors de l'inauguration du Comité de développement des marchés internationaux.

13 novembre 2018 – Aujourd'hui, la CAPACOA annonce la formation de son Comité de développement des marchés internationaux, une entité de concertation et de coordination dirigée par le secteur qui s'efforcera de créer des débouchés pour les artistes canadiens et de favoriser des échanges réciproques avec des marchés clés.

Le secteur des arts de la scène, où la diversité est célébrée et l'équité valorisée, continue de préconiser un pluralisme des voix artistiques qui reflète la richesse du tissu culturel du Canada. À cette fin, le comité travaillera en collaboration dans le cadre d'une plateforme internationale afin de créer des débouchés pour les artistes de la scène canadienne sur les scènes internationales partout dans le monde.

Le comité reconnaît l'excellence des artistes de la scène du Canada et souhaite partager leurs voix extraordinaires avec les citoyens du monde entier. En travaillant ensemble, les diffuseurs, les artistes et leurs représentants établiront des relations qui ouvriront des marchés et des possibilités de collaboration internationale.

Pourquoi maintenant ? Parce qu'en tant que communauté culturelle diversifiée, nous avons des leçons et des vérités importantes à partager avec le monde. En cette période de division dans l'histoire de l'humanité, nous choisissons de partager nos histoires de découvertes transformatrices, d'apprentissages profonds et de célébrations culturelles festives.

Le Comité élaborera une stratégie nationale d'exportation et tirera parti des possibilités découlant de la Stratégie d'exportation créative et du programme Rayonner à l'international du Conseil des Arts du Canada, ainsi que des expertises déjà existantes et des relations commerciales bilatérales déjà établies par des organismes et associations artistiques canadiens. En déterminant les principaux marchés d'échanges réciproques et en organisant des missions commerciales conjointes dans le cadre de tournées et de présentations internationales, nous nous assurerons, qu'ensemble, nous créons des possibilités qui auront un impact de grande portée pour les artistes canadiens et leurs publics.

Les membres de CAPACOA et ses partenaires développeront des relations entre collègues canadiens et internationaux en favorisant la confiance, la communication continue et l'échange de connaissances entre pairs sur les tournées et la collaboration artistique au Canada et à l'étranger. Des dialogues fondés sur la confiance et des échanges bidirectionnels d'artistes et de connaissances seront les conditions essentielles à la durabilité de ces nouvelles relations commerciales et assureront la réciprocité entre le Canada et les autres pays.

Dans un premier temps, en octobre 2018, une délégation de huit présentateurs a eu l'occasion d'assister à la conférence ENARTES à Mexico. Cette expérience comprenait deux jours de programmation pour les quatre présentateurs autochtones de la délégation afin qu'ils puissent rencontrer leurs collègues autochtones du Mexique et établir des contacts avec eux. En janvier, une délégation de sept personnes assistera au Festival Santiago a Mil à Santiago au Chili pour participer à PLATEA 19, une plateforme unique qui permet aux gens du monde entier de se rencontrer et de réseauter.

Le Comité de développement des marchés internationaux est composé d'intervenants du secteur des arts de la scène qui ont tous une vaste expérience et des contacts internationaux. En collaboration avec l'Indigenous Performing Arts Alliance (IPAA) et sa directrice générale, Cynthia Lickers-Sage, le comité sera présidé par Jim Smith, membre du conseil d'administration de CAPACOA, producteur chez Eponymous et directeur général et artistique de Dance House. Il est accompagné de Judy Harquail, conseillère en développement des marchés internationaux, et de Norman Armour, conseiller et stratège international.

Le comité est actuellement composé de :

Renellta Arluk, directrice, Indigenous Arts Banff Centre for Arts and Creativity (Alberta)
Keith Barker, directeur artistique, Native Earth Performing Arts (Ontario)
Franco Boni, directeur artistique, The Theatre Centre (Ontario)
Clothilde Cardinal, directrice de la programmation, Place des Arts
Margaret Grenier, directeur artistique et général, Dancers of Damelahamid et Coastal First Nations Dance Festival (Colombie-Britannique)
Mark Hammond, vice-prédisent à la programmation, Civic Theatres Toronto (Ontario)
Sherrie Johnson, directrice générale, Canadian Stage (Ontario)
Cathy Levy, productrice générale, Danse, National Arts Centre (Ontario)
Natalie Lue, présidente et chef de la direction, The Living Arts Centre (Ontario)
Heather Redfern, directrice générale, The Cultch (Colombie-Britannique)
Tim Yerxa, directeur général, Fredericton Playhouse (Nouveau-Brunswick)

Le Le Comité de développement international a été lancé aujourd'hui lors d'une réception à Montréal, à la clôture de la 31e Conférence annuelle de la CAPACOA, tenue conjointement avec CINARS et MUNDIAL MONTRÉAL.

CAPACOA tient à remercier le ministère du Patrimoine canadien pour son appui dans le lancement de cette importante initiative.