La culture de la communauté: conférence nationale des arts de la scène, 15-18 nov. 2017

Mobilité de la main d'œuvre : une solution dans l’ALÉNA?

19 juin 2017 – Face à tous les retards, coûts et tracas administratifs lié au processus de demande de visa aux États-Unis, plusieurs associations états-uniennes ont rallié l'appui de membres du Congrès envers des projets de loi visant à simplifier et à accélérer le traitement des visas pour les artistes. Ces efforts ont le mérite de positionner l'immigration comme un enjeu domestique, mais ils n'ont malheureusement que peu de chance d'aboutir. Qu'en est-il alors de la modernisation de l'Accord de libre-échange nord-américain?

Aire des départs dans un aéroportAprès tout, la situation pour les artistes canadiens dans le contexte de l'accord actuel de libre-échange est à ce point déplorable, qu'elle ne saurait vraiment s'aggraver. Du coup, la modernisation de l'accord de libre-échange pourrait fort bien être l’occasion qu’attend le secteur du spectacle pour faciliter la mobilité de la main d’œuvre entre le Canada et les États-Unis.

C'est dans cet état d'esprit que CAPACOA collabore depuis le début de l'année avec CIMA et NAPAMA. Notre objectif est de positionner la mobilité de la main d'oeuvre comme un enjeu commercial et de fournir des conseils aux gouvernements du Canada et des États-Unis en amont de la renégociation de l'ALÉNA.

CAPACOA a notamment élaboré un mémoire qui explique l'exception des arts du spectacle et qui met de l'avant une recommandation en vue de la prochaine mouture de l'ALÉNA. Des éléments de ce mémoire ont été repris dans le commentaire de NAPAMA en réponse à un avis du Federal Register concernant les objectifs de négociation concernant la modernisation de l'ALÉNA. Ce commentaire a été soumis par Eleanor Oldham, présidente sortante de NAPAMA et repésentante de l'association au sein du Performing Arts Visa Working Group.

Le mémoire de CAPACOA sera communiqué au gouvernement du Canada aussitôt qu'un processus de consultation sera annoncé. D'ici là, nous invitons les agents de tournée, les artistes et les compagnies artistiques à nous faire part de leurs commentaires.

Lire le mémoire sur la mobilité de la main d'œuvre [en anglais]

 

Actualités précédentes

Un changement et de nouveaux défis pour les artistes canadiens tournant aux États-Unis

Fiscalité internationale – Peut-être y a-t-il de la lumière au bout du tunnel

Des hausses de frais pour les visas aux États-Unis (mais les mêmes délais)